Intéressant

Évitez le mildiou dans votre jardin

Évitez le mildiou dans votre jardin



We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

PHOTO: Mokihana Raymond / Flickr

Les agents pathogènes des plantes peuvent être assez déroutants pour les jardiniers amateurs. Par exemple, le mildiou et l'oïdium sont deux maladies des plantes qui sont souvent mélangées et donc traitées de manière inefficace. Contrairement à l'oïdium, qui est causé par un vrai champignon, le mildiou est plus étroitement lié aux algues. Alors que l'oïdium est principalement cosmétique, le mildiou peut être une maladie dommageable qui détruit le feuillage et peut entraîner une défaillance des plantes. Ici, nous nous concentrerons sur la reconnaissance et la prévention du mildiou dans votre jardin.

Qu'est-ce que le mildiou?

Le mildiou n'est pas un agent pathogène unique mais un groupe d'agents pathogènes qui affectent chacun un certain nombre de cultures, du raisin à la pastèque. Certaines des plantes les plus fréquemment infestées sont les cucurbitacées (concombres, melons et courges), ainsi que les crucifères (chou, brocoli et choux de Bruxelles). Certaines régions du pays sont plus sensibles au mildiou, en particulier les zones environnementales qui ont tendance à avoir des conditions fraîches et humides au printemps et au début de l'été.


Repérer le mildiou

Le premier signe d'infestation par le mildiou dans la plupart des cultures est l'apparition de taches foliaires jaunes anguleuses au sommet de la végétation. Peu de temps après l'apparition initiale des taches, des signes diagnostiques de mildiou deviennent visibles sur la face inférieure des feuilles sous la forme de masses grisâtres ou violacées. À mesure que le mildiou sur la face inférieure des feuilles pousse sans contrôle, les feuilles se ratatinent et tombent.

Traiter et prévenir le mildiou

Il n'y a pas de traitements organiques infaillibles pour le mildiou. La meilleure stratégie pour lutter contre le mildiou est de prévenir les conditions qui favorisent sa croissance au départ. La stratégie préventive la plus importante consiste à espacer correctement les plantes pour éviter le surpeuplement. Les plantes trop proches les unes des autres ne permettent pas la circulation d’air nécessaire autour des plantes individuelles, ce qui entraînera une accumulation d’humidité relative propice au mildiou. Le deuxième aspect de la prévention du mildiou est de changer vos pratiques d'arrosage: évitez l'irrigation descendante, arrosez plutôt la base des plantes pour minimiser la quantité d'eau sur les feuilles. Évitez également d'arroser le soir, car les plantes n'auront pas la chance de se dessécher avant que les conditions nocturnes fraîches ne s'installe.

Les plantes infectées par le mildiou doivent être éliminées du jardin et brûlées ou jetées dans la collecte des déchets municipaux. Ne compostez pas ces plantes, car la plupart des composteurs domestiques n'atteindront pas la température nécessaire pour détruire les agents pathogènes du mildiou.

Si le mildiou est un problème régulier dans votre jardin, essayez de rechercher des cultivars de plantes ayant une résistance répertoriée à ce pathogène destructeur.

Tags Jardin devant


Voir la vidéo: Le mildiou: identifier et traiter (Août 2022).